L’homme mondialisé – Identités en archipel de managers mobiles

Gestion de la diversité – L’urgence d’un management interculturel
09/10/2018
Les discriminations
09/10/2018

L'homme mondialisé

Identité en archipel de managers mobiles


L'Homme mondialisé transforme les lieux en flux. De plus en plus de personnes vivent au carrefour de plusieurs langues. Mobilités géographiques et bricolages identitaires font le quotidien des managers de multinationales, avocats d'affaire, artistes ou chercheurs. Comment comprendre cet « humain mondialisé » par une vie de travail ? La mobilité est-elle un idéal à suivre ? Ce livre propose une interprétation sociologique de la mobilité des élites dans de très grandes entreprises.

Ce nouvel ouvrage vise à comprendre certaines des raisons qui expliquent le phénomène de mondialisation dont on ne peut s’abstraire. Il s’attache à étudier quelques-uns des acteurs de la mondialisation du capital. De plus en plus de personnes travaillent dans une langue, élèvent leurs enfants dans une autre et cultivent des relations amicales ou familiales dans une troisième. On pensera ici à ces managers de firmes dites multinationales, mais aussi à ces avocats d’affaires, artistes, journalistes, chercheurs, universitaires, musiciens, sportifs, “stylistes” et “créatifs” arpentant des horizons mondialisés… Comment comprendre cet “humain mondialisé” par une vie de travail ? Les travaux sur les pratiques des acteurs essentiels de la mondialisation restent rares, faute de pouvoir les approcher et les décoder. Analyser et critiquer la réalité sociale permettent de contribuer à sa transformation.

Qu’il y a t’il de commun entre des mobilités quotidiennes à échelle régionale, des mobilités liées à l’industrie extractive, qui vous emmènent un mois sur une plate-forme de forage en mer puis un mois à terre, des mobilités d’une quinzaine de jours d’affilée dans les domaine du conseil en stratégie et de l’audit social et des mobilités un fois l’an de professionnels de l’enseignement, d’architectes ou de médecins qui fréquentent un colloque qui parvient à faire « lieu » pour eux avec la répétition du temps ?

De nombreux travaux traitent de l’économie des systèmes de transport, de leurs usages, de leurs métiers… Plus récemment on s’est intéressé aux cerveaux des voyageurs et à leurs facultés cognitives dans la mobilité. Nous traitons, dans cet ouvrage, de la construction des identités, des ressources mobilisées à l’occasion d’une mobilité et, au final, des parcours de vie qui se confrontent à l’étranger. Comment décrire et comprendre les conséquences de ce rapport nouveau à l’espace sur un individu qui vit l’obligation d’une mobilité physique et numérique accrue, d’une vie sans pause ? Qu’est-ce que s’orienter ou se perdre quand on est manager mobile ?

Ni manuel, ni pure recension d’une littérature académique sur cette question, cet ouvrage s’adresse à un public de non spécialistes, soucieux de prendre du recul par rapport à des évolutions largement médiatisées et qui peuvent le concerner directement comme étudiant, manager, dirigeant, syndicaliste, retraité conduit à travailler ou à évoluer à l’étranger...

Comments are closed.

Connexion

Mot de passe perdu ?