Mondialisation : les cultures en question

La mondialisation : regards sociologiques
09/10/2018
Contextes pluriculturels et identités
25/10/2018

Mondialisation : Les cultures en question



Avec la révision des programmes scolaires afin d’y restituer l’histoire des groupes minoritaires, avec la formation des fonctionnaires (officiers de police, travailleurs sociaux, médecins, infirmières…) pour que, dans le cadre de leur travail, ils prennent en compte les différences culturelles, avec des mesures législatives veillant à l’absence de discriminations dans les médias, les programmes de télévision ou l’accès à la culture, certains gouvernements ont ouvert les voies de politiques multiculturelles.

Les sciences sociales illustrent aujourd’hui que l'identité nationale, l'appartenance et l'antagonisme de classes, autrefois dominants, ne seraient pas appelés à disparaître, ils se rangeraient désormais sur le même plan et entreraient en compétition avec les identités culturelles, religieuses, locales, identités professionnelles, identités sexuelles ou générationnelles. Ce phénomène d'effacement des repères traditionnels intéresse au premier chef les entreprises contemporaines qui se doivent de recruter dans les pays où elles sont implantées et mobiliser autour d'objectifs économiques un personnel sans cesse plus diversifié.

Pour T. PARSONS, l’objet principal de la sociologie était de s’attacher au « problème de l’ordre », à la compréhension de ce qui fait la cohésion des systèmes sociaux, quand les différences d’intérêts peuvent les emporter vers une guerre de tous contre tous.

Comment les membres issus de différentes cultures s’organisent en vue d’une action concertée ? Comment « font »-ils société, comment jugent-ils et respectent-ils leurs différences ? Comment mettent-ils en scène ou parviennent-ils à dissimuler leurs appartenances culturelles, sociales ou ethniques tout en cherchant à assurer la pérennité du système social ?

Comments are closed.

Connexion

Mot de passe perdu ?