Differences

This shows you the differences between two versions of the page.

organisation_apprenante [2013/03/18 22:17]
philippe
organisation_apprenante [2013/03/18 22:19] (current)
philippe
Line 14: Line 14:
  
 Le nouvel espoir porté en entreprise par les organisations apprenantes est important. La relation devrait prendre la place de l’autorité. Le partenariat celle de l’autorité réglementaire et l’intelligence coopérative devrait déborder le savoir des seuls experts si l’on croit certains zélateurs des réseaux sociaux et du **knowledge management**. Or la réalité du développement des échanges, des connaissances, du développement des processus d’apprentissage et de formation est plus nuancée. Ces grandes entreprises en réseau, de plus en plus éclatées géographiquement, posent la question de la création et de l’entretien du lien social, des communautés de pratiques dont l’existence est soumise à des contraintes de fréquence et de proximité physique. Souvent, l’appropriation par les acteurs de l’entreprise en réseaux se fait de manière indépendante du souhait des dirigeants de l’organisation, conduisant à de nouveaux phénomènes sociaux, conséquences induites et inattendues, qu’il convient aussi d’analyser. Dans le même temps, les rapports de pouvoir, les hiérarchies, parce que le réseau devient une forme d’organisation importante mais non unique, ne disparaissent pas. **Quel système d’appartenance, dès lors, dans une entreprise en réseau ? Quelles motivations et projets professionnels des salariés dans une « véritable » organisation apprenante ?** Le nouvel espoir porté en entreprise par les organisations apprenantes est important. La relation devrait prendre la place de l’autorité. Le partenariat celle de l’autorité réglementaire et l’intelligence coopérative devrait déborder le savoir des seuls experts si l’on croit certains zélateurs des réseaux sociaux et du **knowledge management**. Or la réalité du développement des échanges, des connaissances, du développement des processus d’apprentissage et de formation est plus nuancée. Ces grandes entreprises en réseau, de plus en plus éclatées géographiquement, posent la question de la création et de l’entretien du lien social, des communautés de pratiques dont l’existence est soumise à des contraintes de fréquence et de proximité physique. Souvent, l’appropriation par les acteurs de l’entreprise en réseaux se fait de manière indépendante du souhait des dirigeants de l’organisation, conduisant à de nouveaux phénomènes sociaux, conséquences induites et inattendues, qu’il convient aussi d’analyser. Dans le même temps, les rapports de pouvoir, les hiérarchies, parce que le réseau devient une forme d’organisation importante mais non unique, ne disparaissent pas. **Quel système d’appartenance, dès lors, dans une entreprise en réseau ? Quelles motivations et projets professionnels des salariés dans une « véritable » organisation apprenante ?**
 +
 +[[#|{{ : inde_et_cultures 2.png |}}]]
  
 Découvrez les deux **certificats Engagement et courage managérial** de l'Université Paris Dauphine Découvrez les deux **certificats Engagement et courage managérial** de l'Université Paris Dauphine
Line 23: Line 25:
 « Le courage, c’est d’aller à l’idéal et de comprendre le réel » (Jean Jaurès) « Le courage, c’est d’aller à l’idéal et de comprendre le réel » (Jean Jaurès)
  
-{{:inde_et_cultures 2.png|}} 
 
 
organisation_apprenante.txt · Last modified: 2013/03/18 22:19 by philippe