Travailler à l'étranger

En entreprise, suite à des opérations de rapprochement , avec la mobilité croissante de certaines populations privilégiées, des mouvements aigus de propagation de la technologie, les individus sont de plus en plus amenés à se reconnaître de plusieurs allégeances, de plusieurs filiations et peuvent avoir du mal à faire le lien entre des mondes vécus différents. La confusion l'emporte sur l'unité quand il s'agit de donner sens à son engagement dans la sphère du travail.

Ce film présente cinq stratégies identitaires de cadres travaillant à l'étranger : les « Conservateurs », les « Défensifs », les « Opportunistes », les « Transnationaux » et les « Convertis ». Philippe Pierre s'appuie sur ses travaux académiques et son expérience de DRH pour penser les effets de la mobilité internationale sur la construction de soi.

Les cadres, en terre étrangère, lui semblent pouvoir peuvent être appréhendés à travers des stratégies présentant des modalités variées de résistance ou d’ouverture au milieu culturel ambiant : depuis le repli radical et hermétique sur sa culture d’origine jusqu'à la perméabilité quasi-totale à la culture du milieu d’accueil et les signes d’une conversion identitaire.

A propos de cette vidéo

 
 
media_travailler_etranger.txt · Last modified: 2011/07/10 16:27 by philippe